Récits et poèmes

Si vous aimez écrire des nouvelles et poèmes, ou plutôt les lires et les commenter, inscrivez-vous !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rédac => la voiture infernale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anaïs
.: Queen Of Words :.


Nombre de messages : 470
Age : 21
Localisation : Pluton
Points d\'auteur :
100 / 100100 / 100

Points de qualité :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Rédac => la voiture infernale   Dim 30 Mar - 16:16

Titre = La voiture infernale
Note = 19/20
Observations = Attenttion aux confusions entre "ai" et "ais". Excellent travail, l'esprit fantastique est bien gardé, le choix du vocabulaire remarquable.
Sujet = Ecrire une nouvelle fantastique
Oeuvre =

Je rentrai chez moi ce matin du 7 Janvier 2007.
Le soleil avait disparu, seul restait dans le ciel une voûte incrustée de minuscules diamants. Je conduisait tranquillement dans la forêt, sur un sentier boueux.
Je repartai d'une longue fête chez les Harrison, une magnifique soirée en l'honneur du mariage prochain de leur fils. Comme M. Harrison et moi travaillions ensemble, il m'avait tout naturellement invité.
La fête avait été superbe : trois cent invités, tout autant de buffets et une ambiance joyeuse.
J'avais rencontré le futur marié. Il se nommait Sébastien, portait ses cheveux bruns très courts; devait avoir une vingtaine d'années. C'était un jeune homme très jovial et talentueux, si bien qu'il nous avait joué un morceau de piano. Tous avaient applaudi.
Finalement, la fête s'était terminée vers deux heures du matin, et chacun avait repris son véhicule. Malgré le taux élevé d'alcool dans mon sang, je repartai vers Louviers, en Normandie. Car, pour cette fête, il m'avait fallu rejoindre Paris.
J'avais cru devoir attendre dans les bouchonc, mais les rues étaient désertes. Il était à peine quatre heures lorsque j'arrivai en Normandie.
Et à ce moment précis, alors que je traversais la forêt, j'eux une irrépressible envie de dormir. Mes paupières se fermèrent lentement. Je me concentrai sur la route pour obliger mes yeux à s'ouvrir.
Je m'évadai du bois pour arriver dans une ville. Prenant mon chemin habituel, je pris à gauche, tout droit, puis encore à gauche.
J'arrivai devant un carefour. Je le savi, je devai tourner à droite. Pourtant,lorsque je tournai mon volant à droite, la voiture partit à gauche.
Un peu surpris, je manoeuvrai pour retourner sur le bon chemin. Malgré tous mes efforts, le véhicule m'ignora et continua sa progression.
M'ignora ? Une voiture pouvait-elle ignorer l'action d'un être humain ? Elle aurait du m'obéir, mais pourtant...
Une voiture arriva en face. Comme j'était à gauche, je roulai à contre-sens.
Affolé, tandis que la voiture d'en face klaxonnait, je freinait de toutes mes forces. Mais l'effet inverse se produisit : la voiture accéléra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://recitsetpoemes.meilleurforum.com
Anaïs
.: Queen Of Words :.


Nombre de messages : 470
Age : 21
Localisation : Pluton
Points d\'auteur :
100 / 100100 / 100

Points de qualité :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: Rédac => la voiture infernale   Dim 30 Mar - 16:24

Pris d'une peur incontrôlable, je manoeuvrai dans le but d'éviter un accident. Mais le véhicule continua tout droit, fonçant sur la voiture qui me faisait face.
Coup de chance, cette dernière réussit à m'éviter. Mon véhicule partit à toute vitesse, approchant peu à peu les deux-cent kilomètres-heures...
A ce moment, mon GPS s'alluma. Et au lieu d'une carte, sur l'écran s'afficha deux yeux rouges. Puis une bouche apparut, ricannant machiavéliquement.

-Tu vas mourir, répétait-elle. Tu vas mourir...

Puis le visage disparut, et le GPS, de sa voix normale, dit :

-Dans sept cent mètres, vous arriverez à votre destination.

Et un peu plus loin devant, je vis... le port !
La voiture s'élança surle quai, propulsée comme par une fusée.
Et je me préparai à mourir dans cette voiture folle tandis que mon GPS m'hurlait que je dépassais la vitesse autorisée.
Le véhicule démoniaque arriva au bord de l'eau. En un dixième de seconde, j'eus le temps de regretter ma famille, de détester ma voiture, de me lamenter sur mon sort. Trompé par un morceau de ferraille !
J'entendis le véhicule rire alors qu'il plongeait à l'eau.
Un enorme "PLOUF !" accompagna sa chute. J'étais à présent enfermé dans une prison de fer, où l'eau entrait déjà par ma fenêtre entrouverte.
Le GPSricana, tandis que j'assenai des coups de pieds dans le pare-brise. Affolé, j'enfonçai mes poings dans les vitres.
L'oxygène commençait à manquer, et des points noirs dansaient devant mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://recitsetpoemes.meilleurforum.com
Anaïs
.: Queen Of Words :.


Nombre de messages : 470
Age : 21
Localisation : Pluton
Points d\'auteur :
100 / 100100 / 100

Points de qualité :
100 / 100100 / 100

Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: Rédac => la voiture infernale   Dim 30 Mar - 16:31

J'allai donc mourir aujourd'hui, noyé par ma voiture cette matinée du 7 Janvier 2007...
Je n'y croyais plus, et soudain, mes poigs brisèrent la vitre de droite. Je m'échappai de cette voiture infernale et me mis à battre des jambes comme un fou.
Je nageai rapidement jusqu'à la surface. Arrivé à l'air libre, j'inspirai longuement.
Haletant; je m'échouai sur le quai. Ayant repris mes esprits, je m'assis pour me calmer.
Que s'était-il passé ? Pourquoi cette voiture infernale avait-elle tenté de me tuer ?
A moitié détendu, je me levai. Qu'allai-je faire maintenant ? Je n'avais plus aucun moyen moyen de rentrer.
Je m'éloignais du port à la recherche d'un moyen de transport, lorsque je vis une voiture garée un peu plus loin.
Je m'approchai.. et... oh non ! Iil s'agissait de ma voiture !
J'allais m'enfuir lorsqu'un doute me rpit. Et si j'avais eu des hallucinations ? Et si je m'étais jeté seul à l'eau ?
Mais l'image du GPS démoniaque était bien claire en moi... Malgré tout, je m'approchai de mon véhicule. Le pare-brise et les vitres étaient intactes, choses étonnantes si je croyais à mon histoire.
De toute façon, j'avais beaucoup trop bu pour croire à cette invention de mon cerveau déréglé.
Soulagé, j'entrai dans mon véhicule et démarrai, alors que le soleil se levait. Je tournai à gauche, ma voiture prit à gauche, je manoeuvrai à droite et elle m'obéit. J'étais maintenant détendu, et cela aurait duré si je n'avais cru voir mon GPS rire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://recitsetpoemes.meilleurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rédac => la voiture infernale   Aujourd'hui à 11:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Rédac => la voiture infernale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] GParKS, pour retrouver sa voiture grâce au GPS du téléphone.
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles
» formule 1 / voiture de course
» [PROPORTA] Test du support magnétique de voiture
» Demande de renseignement pour nouvelle voiture RC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Récits et poèmes :: Ecrits :: Vos rédactions-
Sauter vers: